Texte à méditer :  

Un chaton est une arme fatale déguisée en adorable petit bout de chou au pelage duveteux   S. Carette et M.Forestier

Photos au hasard
:Belle porte au fond d'une ruelle de la médina
Belle porte au fond d'une ruelle de la médina
Bijoux

Fermer en vente

Passions

Fermer chats

compteur de bonjour !
 
Webmaster - Infos
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
6 Abonnés
chats - poème Charles Baudelaire





Le Chat




Viens, mon beau chat, sur mon cœur amoureux;
Retiens les griffes de ta patte,
Et laisse-moi plonger dans tes beaux yeux,
Mêlés de métal et d’agate
.
 
Lorsque mes doigts caressent à loisir
Ta tête et ton dos élastique,
Et que ma main s’enivre du plaisir
De palper ton corps électrique,
 

je vois ma femme en esprit. Son regard,
Comme le tien, aimable bête,
Profond et froid, coupe et fend comme un dard,

Et, des pieds jusques à la tête,

 
Un air subtil, un dangereux parfum,
Nagent autour de son corps brun
.
 


 

 

Charles Baudelaire




hamac.gif
Toute la galerie des chats - ici





Date de création : 24/04/2010 @ 18:02
Dernière modification : 25/04/2010 @ 02:15
Catégorie : chats
Page lue 4289 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

 
Réactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


 
W3C CSS Skins Papinou © 2007 - Licence Creative Commons
^ Haut ^