Texte à méditer :  Il suffit d'un petit chat pour rendre accueillante une maison vide   Pam Brown
Photos au hasard
:Voiliers dans le port de plaisance
Voiliers dans le port de plaisance
Bijoux

Fermer en vente

Passions

Fermer chats

compteur de bonjour !
 
Webmaster - Infos
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
6 Abonnés
chats - poème Jacques Prévert


Le chat et l'oiseau



Un village écoute désolé
Le chant d'un oiseau blessé
C'est le seul oiseau du village
Et c'est le seul chat du village
Qui l'a à moitié dévoré
Et l'oiseau cesse de chanter
Le chat cesse de ronronner
Et de se lécher le museau
 
Et le village fait à l'oiseau
De merveilleuses funérailles
Et le chat qui est invité
Marche derrière le petit cercueil de paille
Où l'oiseau mort est allongé
Porté par une petite fille
Qui n'arrête pas de pleurer
Si j'avais su que cela te fasse tant de peine
 

 Lui dit le chat
Je l'aurais mangé tout entier
Et puis je t'aurais raconté
Que je l'avais vu s'envoler
S'envoler jusqu'au bout du monde
Là-bas c'est tellement loin
Que jamais on n'en revient
Tu aurais eu moins de chagrin
Simplement de la tristesse et des regrets
Il ne faut jamais faire les choses à moitié






Jacques Prévert







Date de création : 30/04/2010 @ 23:51
Dernière modification : 30/04/2010 @ 23:56
Catégorie : chats
Page lue 4178 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

 
Réactions à cet article



 
W3C CSS Skins Papinou © 2007 - Licence Creative Commons
^ Haut ^